Menu

BLOG : Base Documentaire

< Retour

Caméra bolométrique ou non refroidie

caméra infrarouge bolométrique

Détecteur bolométrique FLIR

La majorité des caméras infrarouges possède un détecteur de type microbolomètre (non refroidi), principalement en raison de considérations de coût. C’est ce qu’on appelle une caméra infrarouge bolométrique, ou non refroidie. Les réseaux de plan focal (FPA) microbolomètres peuvent être créés à partir de matériaux métalliques ou semi-conducteurs et fonctionnent selon des principes non-quantiques. Cela signifie qu’ils répondent à l’énergie rayonnante d’une manière qui provoque un changement d’état dans le matériau, c’est l’effet bolomètre. En règle générale, les microbolomètres ne nécessitent pas de refroidissement, ce qui permet des conceptions d’appareil compact et relativement peu coûteux.

Les caractéristiques typiques des microbolomètres sont :

  • Sensibilité relativement faible (détectivité) <50mK
  • Courbe de réponse large
  • Temps de réponse lent (environ 12 ms)
  • Fréquence d’acquisition faible (60 Hz en plein format)

Les budgets des caméras bolométriques varient de quelques centaines d’euros à quelques dizaines de milliers d’euros en fonction de l’utilisation souhaitée.

THERMOCONCEPT, en tant que distributeur des caméras FLIR de la gamme R&D Science, vous conseille sur le meilleur choix de caméra ((caméra infrarouge bolométrique ou tout autre type de caméras) en fonction de votre besoin, votre application et votre budget. N’hésitez pas à nous contacter pour échanger avec un de nos ingénieurs expert en thermographie et contrôle non destructif infrarouge.