BLOG

thermographie infrarouge active

CND : la thermographie infrarouge active séduit dans l’aéronautique

4 juillet 2017

La thermographie infrarouge active est de plus en plus utilisée en France, et notamment par les industriels du secteur de l’aéronautique, qui y voient une solution plus complète ou plus pratique que les techniques classiques. En quoi cette méthode offre de nouvelles possibilités, et quelles sont les champs d’application qui peuvent y être associés ? Voici quelques éléments de réponse.

Le Cetim faisait état il y a quelques semaines d’une montée en reconnaissance de la thermographie infrarouge active comme solution de CND dans le secteur de l’aéronautique, où les matériaux composites sont de plus en plus présents. Cette méthode étant parfaitement adaptée aux pièces et sous-ensembles composites, elle apporte une plus grande précision de contrôle que les méthodes classiques, et permet donc de détecter des défauts plus fins. C’est cette précision qui est appréciée, et de plus en plus recherchée, par les industriels de ce secteur.

La thermographie infrarouge active fonctionne en utilisant une excitation extérieure pour échauffer la pièce à contrôler. L’analyse de la propagation de la chaleur dans la pièce permettra de mettre en exergue d’éventuelles perturbations. Ce sont ces perturbations qui seront les signaux d’alerte de défauts surfaciques ou subsurfaciques, comme les délaminages, les fissures, la corrosion, des inclusions d’eau, des décollements, etc …

Notre expertise nous permet de déterminer les solutions les plus pertinentes par rapport aux problématiques rencontrées par nos clients, et de concevoir les protocoles de test adaptés à celles-ci. Distributeur exclusif France de Edevis et partenaire Flir de longue date, nous conseillons également nos clients dans le choix de la solution caméra/système d’excitation la plus pertinente pour répondre à leurs besoins. Nous réalisons également régulièrement des études comparatives entre la thermographie infrarouge active et les méthodes déjà mises en place par nos clients. Cela nous permet de démontrer l’efficacité du CND par thermographie infrarouge, plus précise et plus rapide à exécuter.

Les champs d’application de la thermographie infrarouge active comme méthode CND sont nombreux : en plus du secteur aéronautique, cette solution est facilement adaptable au secteur automobile, au ferroviaire, à l’éolien, … Si vous souhaitez en savoir plus sur la thermographie infrarouge active, consultez notre page dédiée au CND par thermographie infrarouge, ou n’hésitez pas à nous contacter.

Retrouvez l’article du Cetim mentionné dans notre actualité ici.

 

* Crédit photo : Cetim